Dos Régénéré par l'énergétique Yoga Derviche Ennéagramme et énergétique ARANE Ô ARANE, chants soufis DVD Médecine Energétique
Err

Crop Circles

CLASSIFICATION DES PHÉNOMÈNES MYSTÉRIEUX LES PLUS CONNUS PAR DANIEL HARRAN

Examinons de plus près ces phénomènes mystérieux, inexpliqués par la
science moderne, qui se multiplient à notre époque et interpellent les êtres
humains. Ils sont très nombreux. On se limitera ici aux phénomènes qui
consistent en des manifestations dans la matière, en laissant de côté les
phénomènes de nature purement psychique. On peut citer parmi les plus connus
:




  • les
    agroglyphes (ou crop circles)
    : ce sont ces magnifiques figures
    géométriques découvertes en été dans des champs de céréales. Réalisés en
    couchant les tiges au sol sans que les plantes soient endommagées, les
    agroglyphes existent partout dans le monde, mais une grande proportion de
    ces dessins sont créés dans une petite région du sud-ouest de
    l’Angleterre, près du site mégalithique de Stonehenge. Parce qu’ils
    restent visibles pendant de longs mois chaque année et qu’ils sont
    renouvelés chaque été, les agroglyphes sont la manière la plus
    spectaculaire par laquelle les mondes invisibles ou suprasensibles se
    manifestent à l’homme ;




  • les
    objets lumineux et/ou matériels
    de formes diverses qui se déplacent dans le
    ciel, rassemblés sous le nom d’Objets Volants Non Identifiés (OVNIs) ou
    Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés (PAN). Ces observations existent
    aussi partout dans le monde, mais il n’y a pas vraiment de région
    privilégiée. Elles sont faites souvent de nuit, et parfois de jour. Il a
    été observé cependant que, aussi bien en France qu’aux Etats-Unis
    d’Amérique, les observations ont été très nombreuses près de sites
    sensibles tels que les centrales nucléaires et les lieux d’entrepôt des
    armements nucléaires. On peut citer en particulier «l’affaire des drones»
    en France, ces OVNIs qui ont survolé les centrales nucléaires en octobre
    2014, puis un grand nombre de sites sensibles à Paris en février 2015,
    sans jamais avoir été identifiés ;




  • les
    orbes
    (ou
    orbs) sont aussi un phénomène lumineux : ce sont de mystérieux disques
    blancs que l’on découvre parfois sur des photographies, qui se superposent
    au sujet et qui ne sont jamais vus dans l’espace ni par le photographe ni
    par les personnes éventuellement présentes à ses côtés. Ces orbes peuvent
    prendre des formes très diverses et être colorées ;




  • les
    «chutes de pierres»
    observées en certains lieux (assez rares de nos jours) tels que
    le col de Vence (France). Ce sont des pierres qui semblent «tomber du
    ciel», de nuit le plus souvent, tout près des observateurs, mais sans
    jamais les blesser et sans qu’on puisse voir leur provenance ;




  • les
    émissions de bruits mystérieux
    , qui ressemblent parfois à des grésillements,
    mais peuvent être très divers (appelées aussi phénomènes de poltergeist).
    Ce sont parfois des chants mélodieux qui sont perçus, sans cause visible ;




  • les
    disparitions d’objets divers
    (qui peuvent être momentanées seulement) sont
    souvent rapportées, mais il faut pouvoir faire la part des choses avec
    l’inattention ou l’étourderie des observateurs. Certains objets disparaissent
    réellement et sont parfois retrouvés déplacés ;




  • les
    enlèvements d’êtres humains
    sont un sujet autrement plus préoccupant.
    Ces enlèvements, qui sont faits parfois devant témoins, peuvent durer de
    quelques minutes à quelques jours ; les personnes enlevées disparaissent
    subitement à la vue des témoins et peuvent être «restituées» soit sur le
    lieu d’enlèvement, soit parfois en un autre lieu très distant. Ces
    personnes sont généralement profondément affectées par cet évènement ;




  • les
    disparitions d’êtres humains
    , sujet très peu connu et très préoccupant
    également puisqu’il s’agit alors de disparitions sans retour et, bien sûr,
    sans explication rationnelle ;




  • les
    «hommes en noir»
    («Men
    In Black» en anglais) : ces personnages ressemblent à des humains presque
    toujours vêtus de noir, mais ont un comportement bizarre, avec une voix
    rauque, une démarche mécanique et… sont capables de disparaître
    instantanément ;




  • les
    mutilations animales inexpliquées
    : ce phénomène, qui concerne presque
    exclusivement les bovins, est principalement concentré aux Etats-Unis
    d’Amérique et laisse perplexe le monde des éleveurs et les pouvoirs
    publics ;




  • les
    glissements inexpliqués de pierres
    : ce phénomène est connu dans la Vallée de
    la Mort aux Etats-Unis d’Amérique. Des photographies très spectaculaires
    montrent que des pierres sont déplacées sur une surface horizontale et
    rugueuse par une force mystérieuse, même sans vent, en laissant derrière
    elles une trace creusée dans la terre sur des centaines de mètres, avec
    des changements de direction déconcertants. Ces traces montrent clairement
    que les pierres ont glissé sur le sol, sans rouler ;




  • les
    statues ou peintures qui pleurent ou qui saignent
    : Ce phénomène, qui
    concerne le plus souvent des statues religieuses, attire des foules
    entières dans certains pays ;




  • etc.







Il peut sembler étonnant de rassembler ainsi des phénomènes qui paraissent
aussi différents les uns des autres : cette liste parait en effet très
éclectique. Ce sont tous des phénomènes physiques dont la réalité a été
confirmée de longue date et qui sont inexpliqués par la science. De plus,
l’observation attentive montre qu’ils ne sont pas naturels au sens habituel du
mot - ils ne dérivent pas simplement des lois de la nature telle que nous la
connaissons -, mais qu’ils sont manifestement gouvernés par une intelligence
qui nous est invisible et ne peut pas être humaine. C’est pourquoi ils posent
tous le même type de problème et pourraient relever d’une origine semblable...



Extrait du livre :  OVNI, CROP CIRCLES & MIDIM - Phénomènes mystérieux
élucidés, Daniel Harran

Rédigé le  9 mai 2016 19:03 dans Crop CirclesDaniel Harran  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les crop circles, qu’est-ce que c’est ? par Daniel Harran

Les crop circles, qu’est-ce que c’est ? par Daniel Harran
Les crop circles sont ces magnifiques dessins que l’on découvre par surprise au petit matin dans des champs cultivés, des champs de blé le plus souvent, réalisés on ne sait ni par qui, ni pourquoi, ni comment. Tous les ans, une bonne centaine de ces énigmatiques dessins sont signalés dans le monde entier. Leurs dimensions sont souvent de plusieurs dizaines de mètres, les plus grands pouvant atteindre plusieurs centaines de mètres. Les tiges de céréales sont simplement couchées au sol sans être cassées ni abîmées. La maturation des cultures se poursuit normalement jusqu’à la période de la moisson, sans pratiquement occasionner de perte. Il est important de remarquer que les crop circles sont donc respectueux des cultures dans lesquelles ils sont réalisés. C’est seulement le piétinement cumulé des visiteurs sur les épis couchés au sol qui a pour effet d’en détacher une partie des grains et d'entraîner ainsi une petite perte de rendement. En effet, tous les étés, ces dessins sont visités par des milliers de personnes qui, intriguées par ce phénomène encore inexpliqué, viennent les observer directement.


Extrait du livre : Crop Circles, les réponses à toutes vos questions - Daniel Harran

Rédigé le  24 oct. 2015 15:14 dans Crop CirclesDaniel Harran  -  Lien permanent
0 Commentaires